Bande son post-apocalyptique

10 ALBUMS A ECOUTER APRES LA FIN DU MONDE

 

 

1    Godspeed You ! Black Emperor ///
f#a#∞

Une rumeur de violon étire ses cordes à travers le désert, les hommes survivent encore par prédations et stratégies immorales, au delà de leurs propres limites.

 

2    William Basinski ///
     The Disintegration Loops I

Une boucle de son qui dépérit un peu plus à chaque mouvement, c’est notre vie qui s’échappe au bout de notre naissance.

3    Desiderii Marginis ///
Deadbeat

A travers la forêt de cendres et d’arbres morts, on peut entendre leurs supplications qui s’étiolent en murmures, ils veulent s’absoudre une ultime fois de leurs péchés.

 

4    The Future Sound of London ///
Dead Cities

Les dernières poches de survivance s’obstinent, quelques cités cancéreuses et surpeuplées, à leurs franges il n’y a qu’aridité et désolation.

 

5    Converter ///
Shock Front

Un blizzard industriel qui explose en shrapnels de violence sonore.

 

5    Lustmord & Robert Rich ///
Stalker

Un chaos de roche abandonné qui dresse ses piteuses excroissances vers le ciel, l’eau de la crique stagne, huileuse, quelques voix lointaines et hantées parviennent à la surface de la mer.

 

7     Earth ///
Hex or Printing the Infernal Method

A l’abri des vents et des hordes du désert, une dernière guitare résonne par échos distordus et sales.

 

8    Ben Frost  ///
Aurora

La grêle de sang et de cendres n’est pas terminée, il reste encore des résidus, on peut les déceler en creusant à l’intérieur de ton crâne.

 

9     Tētēma ///
Geocidal

Les tribus d’êtres mi-hommes mi-animaux florissent à l’orée du nouveau monde, l’évolution, dans une dernière contorsion darwinienne, les a conduits sur ce chemin pour résister à l’extinction.

  

10   Lustmord ///
Heresy

Un long cri hybride monte du sol, c’est l’Enfer qui  se déverse sur terre après les bombes.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *